M. Amara s’entretient avec le vice-ministre italien du développement économique

Le Ministre de l’Energie, des Mines, de l’Eau et de l’Environnement, Abdelkader Amara, a reçu, mardi 21 octobre au siège du ministère, le vice-ministre italien du Développement économique, Carlo Calenda, dans le cadre d’une visite officielle qu’il a effectué au Maroc du 20 au 22 octobre à la tête d’une importante délégation composée de responsables des secteurs du commerce extérieur et des affaires de plus de 150 entrepreneurs italiens.

Visant à renforcer la coopération bilatérale à tous les niveaux, cette visite représente, selon M. Calenda, la volonté ferme du gouvernement italien d’ouvrir de nouveaux horizons aux différents partenariats liant les deux pays.

A l’occasion de cet entretien, au cours duquel ont été présents le secrétaire général du département de l’Energie et des Mines et l’ambassadeur d’Italie au Maroc, M. Amara a présenté les principales priorités de la stratégie énergétique mise en place par le ministère mettant en exergue les efforts déployés pour relever les défis auquel fait face le Maroc au plan énergie, eau et environnement. «Le Maroc offre de grandes opportunités aux investisseurs italiens dans ces secteurs et dispose d’avantages économiques et géostratégiques entant que plateforme attractive, mais aussi entant que pont vers les différents pays d’Afrique subsahariens», a-t-il affirmé.

M. Amara a ainsi invité les investisseurs italiens à examiner de près les perspectives qu’offrent le domaine de l’énergie à travers les différents chantiers qu’abrite actuellement le Maroc, mais aussi la R&D, l’intégration industrielle et la gestion et le traitement des déchets domestiques. « Nous souhaitons une collaboration à même de créer des projets générateurs d’emplois et renforcer le développement économique au plan national et local », a précisé le ministre.

Pour sa part, M. Calenda a souligné l’importance, pour le gouvernement italien, de hisser les échanges bilatéraux et la coopération avec le Maroc. Il a ainsi annoncé l’organisation en février prochain d’un forum d’affaire réunissant les entrepreneurs des deux pays et a sollicité le soutien du ministère pour le réaliser.

(MAP)