M. Amara : Les professionnels américains impressionnés par les efforts du Maroc en matière d’énergies renouvelables

Les différents professionnels américains du secteur de l'énergie ont été «impressionnés» par les efforts du Maroc en matière d'énergies renouvelables afin de diversifier ses ressources dans ce domaine, a affirmé, vendredi 2 octobre à New York, le ministre de l'Energie, des Mines, de l'Eau et de l'Environnement, Abdelkader Amara.

Le ministre, qui s'est entretenu avec les responsables des grandes entreprises US du secteur, en l'occurrence «General Electric», «ExxonMobil», «Cheniere Energy», «Shell», «BP» et «Mistsui», a indiqué à la MAP que ces professionnels ont «fait part de leur admiration à l'égard des efforts du Maroc, introduisant les énergies renouvelables à des niveaux très élevés qui permettront, d'ici 2020, d'avoir 42% du mix électrique à base d'énergies renouvelables».

Amara a souligné que le Royaume représente un modèle pratique dans ce domaine, notant que la stratégie visant à introduire ces énergies s'inscrit en droite ligne des efforts internationaux de réduction des émissions des gaz à effet de serre, et procède de la détermination de réduire la facture énergétique du Maroc et sa dépendance des fournisseurs étrangers.

Le ministre a fait savoir que sa visite aux Etats-Unis, entamée le 26 septembre, vise le double objectif d'explorer de nouveaux fournisseurs de gaz naturel liquéfié (GNL), et de visiter des installations énergétiques d'envergure afin d'examiner les possibilités de bénéficier de l'expérience américaine dans le domaine de la construction des turbines.

Amara a, dans ce cadre, visité dans la ville de Houston dans l'Etat du Texas (sud), les installations de «General Electric», qui produisent les turbines avancées 9HA-Gaz de production de l'énergie à partir du gaz, ainsi que la station Sabine Passe, première station d'exportation du GNL appartenant à «Cheniere Energy».

La visite de Amara a, également, été l'occasion, lors d'une réunion avec une vingtaine de représentants des multinationales de l'énergie, dans le cadre du Business Council for International Understanding (BCIU), de présenter l'expérience du Maroc dans le domaine de l'énergie.

Cette réunion a permis d'exposer la stratégie énergétique marocaine qui permet aux investisseurs d'élaborer des projets et joint-ventures sur les court, moyen et long termes, a noté Amara, ajoutant avoir souligné l'importance du projet d'utilisation du GNL au Maroc, et appelé les investisseurs américains à répondre aux appels d'offres internationaux qui seront lancés bientôt.

Le ministre a également rappelé, lors de cette réunion, le volume des investissements dans le domaine énergétique, qui s'élèvent à 4,5 milliards de dirhams dans le volet GNL et à 36 millions de dirhams dans les différents créneaux de l'énergie électrique dans la prochaine décennie. (MAP)