M. Amara appelle les pays arabes à multiplier leurs efforts pour le développement du secteur minier

Le ministre de l'Énergie, des Mines, de l'Eau et de l'Environnement, M. Abdelkader Amara, a déclaré, mercredi 11 mars à Rabat, que les pays arabes sont appelés, aujourd'hui plus que tout autre jour, à redoubler d'efforts et les fédérer pour développer le secteur minier.

Inaugurant les travaux de la 21ème réunion de la Commission consultative du secteur des ressources minières de l'Organisation arabe du développement industriel et minier (OADIM), M. Amara a estimé que le secteur minier doit ainsi acquérir une position privilégiée car il offre des perspectives prometteuses et des opportunités pour le renforcement de la coopération entre les pays arabes. Et de souligner que cette dernière reste intimement liée à l'échange d'expériences et d’expertises et la mise en place de projets communs et complémentaires notamment au niveau de l'exploration, de la recherche minières et de l’exploitation à même de créer des partenariats gagnant-gagnant.

Le ministre a mis en exergue, à l’occasion, la richesse minière dont jouit la région et le rôle important que pourrait jouer le secteur minier dans le développement économique et social, précisant la nécessité de se mettre au diapason de l’évolution technologique et scientifique dans le domaine au niveau mondial.

M. Amara a salué le rôle important de l'Organisation arabe dans le cadre des efforts consentis pour atteindre ce but et le concrétiser par la voie du travail continu de ses divers organes et les différentes manifestations et réunions techniques et consultatives visant à renforcer les compétences et l'expertise arabes dans les domaines de l'industrie et l'exploitation minière.

Le ministre a souligné que le Royaume du Maroc accorde une grande importance au développement et au renforcement de la coopération bilatérale et multilatérale avec les pays arabes, estimant que cette volonté traduit une conviction dictée par les relations stratégiques et les intérêts communs. Et d’ajouter que le Maroc estime que les actions de l’OADIM, dans ce cadre, forment une base solide pour des propositions opérationnelles permettant de renforcer les relations de partenariat entre le processus de pays arabes et soutient la coopération entre les organisations et institutions opérant dans le secteur minier.

M. Amara a, par ailleurs, donné un aperçu sur le secteur minier au Maroc rappelant la mise en place d’une stratégie visant à donner une nouvelle dynamique au secteur basée sur la modernisation du cadre juridique régissant l'activité et de l’organigramme (création d’une direction de géologie) et la restructuration de la zone d'activité minière artisanale Tafilalet- Figuig.

Pour sa part, le Directeur général de l'OADIM, M. Adel Saker, a mis en évidence le rôle de l'organisation dans la promotion et la coordination de l'action arabe commune dans l'industrie en général et le secteur minier en particulier.

Il a tenu à saluer le rôle du Maroc et son soutien indéfectible à l'organisation ainsi que les efforts de la Commission à travers les ministères et les institutions qui y sont représentés et qui travaillent en coordination pour réussir la complémentarité des pays arabes dans le secteur minier. M. Saker a ajouté que pendant la période séparant les deux réunions 20ème et 21ème, le Comité consultatif a assuré le suivi des recommandations et travaillé sur la mise en place d’un programme d’activités dans le secteur au titre de 2015-2016.