M. Amara préside la signature des conventions de financement des InnoProjets

Dans le cadre du financement des projets de recherche et développement appliqués dans le secteur des énergies renouvelables, s’est tenue la cérémonie de signature des conventions de financement des projets retenus à l’issue des appels à projets InnoPV, InnoTherm et InnoBiomasse, sous la présidence du ministre de l’Energie, des Mines, de l’Eau et de l’Environnement, Abdelkader Amara.

Il s’agit de 12 projets innovants sur les 42 soumis en 2014 qui bénéficieront cette année d’une subvention pour la recherche appliquée dans les domaines du photovoltaïque, du solaire thermique et de la biomasse. Au total, les consortiums participants sont composés de 13 établissements scientifiques marocains et 5 établissements homologues étrangers ainsi que 19 entreprises marocaines et 6 étrangères.

Aujourd’hui, quatre ans après le démarrage de l’Institut de Recherche en Energie Solaire et Energies Nouvelles (IRESEN) et en prenant en considération le budget alloué aux deux appels à projets au titre de l’année 2015, 9 appels à projet auront été lancés et la barre de 200 millions de dirhams franchie. IRESEN contribue actuellement à la formation du capital humain à travers le soutien financier des travaux de recherche de plus de 280 doctorants, étudiants en master et ingénieurs sous l’encadrement de plus de 120 Enseignants-chercheurs marocains avec leurs homologues industriels dans le domaine des énergies renouvelables. Ce réseau universitaire et industriel incarne une réelle force de frappe pour inventer et innover dans le domaine des énergies renouvelables et permettra de positionner effectivement le Maroc comme hub technologique au niveau régional.

La cérémonie de signature a aussi été l’occasion pour présenter les appels à projets lancés par IRESEN au titre de l’année courante, notamment le nouvel appel à projets 2015 avec un budget alloué de 50 millions de Dirhams.

La cérémonie de signature des conventions a vu la présence de plusieurs personnalités du monde de la recherche scientifique et de l’industrie et a été l’occasion pour les porteurs de projets de présenter le fruit de leur labeur.