M. Amara s'entretient avec le Haut-Commissaire australien au commerce des moyens de renforcer la coopération dans les domaines des mines et des énergies

Le ministre de l'Energie, des Mines, de l'Eau et de l'Environnement, Abdelkader Amara, s'est entretenu, lundi à Rabat, avec le Haut-Commissaire australien au Commerce pour la région de MENA, Gérard Seeber, des moyens de renforcer la coopération entre le Maroc et l'Australie dans les domaines des mines et des énergies. M. Amara a mis l'accent, à cette occasion, sur l'attractivité de la cartographie géologique du Royaume pour les nouveaux investissements, notamment dans le cadre du projet de la Centrale d'Achat et de Développement de la région du Tafilalet et de Figuig (CADETAF), une région minière très importante qui s'étale sur une superficie de 60.000 km2. Il a précisé, dans une déclaration à la MAP, que plusieurs sociétés australiennes œuvrent dans le domaine de l’exploration pétrolière et gazière au niveau des bassins sédimentaires marocains, en plus de l'exploitation de plusieurs mines à l'échelle nationale. M. Amara a précisé que ses entretiens avec le responsable australien ont porté également sur la coopération dans le domaine des énergies qui représente "un grand chantier au Maroc", notamment les énergies renouvelables. "Ce sont des domaines qui sont ouverts à la compétition internationale. Cela serait intéressant pour les compagnies australiennes de découvrir ces chantiers qui vont faire facilement 36 milliards dollars d'investissement dans les 10 prochaines années", a expliqué M. Amara. De son côté, M. Seeber, également Consul Général d'Australie à Dubaï, a souligné l'intérêt de son pays de renforcer davantage ses relations de coopération avec le Maroc dans le domaine économique et de les étendre à d'autres secteurs d'activité. Il a aussi salué les efforts déployés par le Maroc dans le domaine énergétique, notant que l'Australie ne ménagera aucun effort en faveur du partage de son expertise et expérience cumulées dans le domaine avec le Maroc. (MAP).