"Siemens" souhaite développer son partenariat énergétique

Le ministre de l’Energie, des mines, de l’eau et de l’environnement, Dr. Abdelkader Amara, a reçu, mercredi 1er Juillet à Rabat, Mme Lisa Davis, membre du Conseil d'Administration de la compagnie allemande "Siemens", chargée de l'énergie, accompagnée de hauts responsables centraux et régionaux.

Cet entretien, qui s’est déroulé en présence du Secrétaire Général du ministère, du Directeur général de l'Office national de l'électricité et de l'eau potable (ONEE) et de certains conseillers du cabinet, s’est focalisé sur les voies de développement de "Siemens" au Maroc.

En effet, la délégation de la compagnie a exprimé la volonté de cette dernière de développer ses activités au Maroc et de renforcer les partenariats scellés avec les différents secteurs, mais aussi de soutenir les progrès qu’enregistrent les chantiers de l'énergie au niveau national.

M. Amara a salué la volonté de "Siemens" se disant convaincu que le partenariat bilatéral entre les deux pays depuis plus de cinquante ans, légitime désormais sa mise en valeur. Et d’estimer que "Siemens" est appelée à entamer une nouvelle phase de partenariat axée sur l’intégration industrielle à travers l'installation d’usines industrielles de fabrication de pièces, qui relèvent de ses spécialités, destinées aux marchés marocain et africains voisins.

M. Amara a mis l’accent, à l’occasion, sur les opportunités d'investissement au Maroc dans les différents domaines de l'énergie, en particulier les énergies renouvelables et le projet national d’intégration du gaz naturel liquéfié. « Nous accordons une grande importance au transfert de technologies, à l'intégration industrielle et à la R&D », a-t-il-précisé, soulignant que la stabilité du Maroc, sa position géostratégique et son équilibre économique font de lui une plateforme pour les investisseurs souhaitant pénétrer les marchés de l'Afrique subsaharienne.

Le ministre a, enfin, appelé la compagnie à étudier avec les cadres du ministère l'élaboration d'un accord-cadre de partenariat pour définir la nature des investissements et leur taille ainsi que les délais de leur réalisation.