La Grande-Bretagne intéressée par les opportunités de coopération offertes par le Maroc dans le secteur de l’énergie

La Grande-Bretagne est intéressée par les opportunités de coopération offertes par le Maroc, notamment dans le secteur de l’énergie, a affirmé, vendredi à Rabat, l’ambassadeur du Royaume Uni au Maroc, Karen Betts.

"Le Maroc, un pays à l’économie dynamique, intéresse les entreprises britanniques par toutes les opportunités qu’il offre", a déclaré à la MAP Mme Betts à l’issue d’un entretien avec le ministre de l’Energie, des mines, de l’eau et de l’environnement, Abdelkader Amara.

Pour sa part, M. Amara a indiqué que ces entretiens ont porté sur les opportunités d’investissement au Maroc et les perspectives d’avenir dans le secteur de l’énergie fossile et renouvelable.

"Les sociétés britanniques portent un intérêt particulier au secteur de l’énergie au Maroc, notamment le projet de Gaz naturel liquéfié", a relevé M.Amara.

Les deux parties se sont félicitées du niveau des relations liant le Maroc et la Grande-Bretagne, qui partagent plusieurs intérêts économiques, notamment dans le domaine de l'énergie.

Les échanges commerciaux maroco-britanniques connaissent une évolution soutenue, mais demeurent en deçà des énormes potentialités des économies des deux pays, qui offrent d’importantes opportunités d’affaires dans plusieurs secteurs porteurs, tels que l’agriculture, la pêche, les énergies renouvelables, les services.

Le Royaume-Uni exporte vers le Maroc notamment des produits pétroliers, lubrifiants, voitures de tourisme et moteurs électriques.

Les importations britanniques consistent essentiellement en vêtements, fils & câbles pour électricité, engrais naturels & chimiques, agrumes et poissons en conserve. (MAP)