M. Amara : " L’objectif de 52 pc d’énergies renouvelables fera du Maroc un modèle à l’échelle internationale "

L'objectif de porter à 52 pc la part des énergies renouvelables à l'horizon 2030, annoncée par SM le Roi Mohammed VI dans Son allocution à la Conférence des Nations unies sur le climat (COP 21), permettra au Maroc de devenir un modèle à l'échelle internationale par l'intégration de deux sources essentielles l'éolien et le solaire, a affirmé, mardi à Paris, le ministre de l'Energie, des Mines, de l'Eau et de l'Environnement, Abdelkader Amara.

Dans Son allocution à l'ouverture lundi de la COP 21, le Souverain avait annoncé que l'objectif de 42 pc qui avait été fixé pour la part des énergies renouvelables, dans la réponse à apporter aux besoins du Maroc en 2020, a récemment été porté à 52 pc à l'horizon 2030.

Ce chiffre de 52 pc est comparable à celui des pays qui sont des leaders mondiaux en matière d'énergies renouvelables et qui se basent sur l'hydroélectricité, a expliqué M. Amara dans une déclaration à la MAP, notant que la promotion des sources de l'éolien et du solaire permettra au pays de passer à une vitesse plus importante en capitalisant sur l'expérience acquise dans ce domaine.

Le ministre a, à cet égard, cité l'exemple de la centrale de Ouarzazate Noor 1 qui, a-t-il dit, constitue un modèle en matière de développement de l'énergie concentrée. Le nouveau cap fixé par le Souverain en matière d'énergies renouvelables est "un exemple de ce que les pays sont appelés à faire pour lutter contre le changement climatique", a-t-il ajouté, insistant sur la nécessité de privilégier l'opérationnel à travers des actions concrètes sur le terrain.

Il a également rappelé que le Maroc, qui fait de la coopération sud-sud une priorité, est disposé à partager son expérience avec les pays africains et notamment ceux qui ont une vulnérabilité énergétique et une accessibilité très faible à l'énergie. Le ministre a souligné, par ailleurs, le rôle actif du Maroc dans la recherche "d'un équilibre pour l'accessibilité à l'énergie et la lutte contre les changements climatiques".

Source : Medi1 TV et Agences