Financement de la 2e phase du PERG : Partenariat entre l'OFID et l'ONEE

Deux conventions de prêt et de garantie de prêt octroyé par le Fonds de l'OPEP pour le développement international (OFID) à l'Office national de l'électricité et de l'eau potable (ONEE), pour financer la 2e phase du Programme d'électrification rurale générale (PERG), ont été signées lundi 7 décembre à Paris, en marge de la Conférence mondiale sur le climat (COP21).

Signées par le ministre l'Energie, des Mines, de l'Eau et de l'Environnement, Abdelkader Amara, le directeur de l'ONEE, Ali Fassi Fihri, et le DG de l'OFID, Suleiman Jasir Al-Herbish, ces conventions ont pour objectif le financement de la 2e phase de la dernière tranche du PERG avec un montant de 70 millions de dollars.

Le prêt est destiné à l'électrification de 723 douars répartis sur 49 provinces du Royaume, a indiqué Fassi Fihri dans une déclaration à la presse à l'issue de la cérémonie de signature.

Le PERG «s'inscrit dans le cadre des démarches adoptées par le Royaume depuis les années 90 pour améliorer les infrastructures et garantir une vie décente aux populations rurales», a affirmé Abdelkader Amara, qui s'exprimait lors de la cérémonie de signature.

Il a souligné l'importance de l'électricité, particulièrement dans une conjoncture marquée par ce que l'on appelle communément «la pauvreté énergétique», saluant l'expérience l'OFID en la matière.
 
La généralisation de l'accès à l'électricité et à l'eau potable est l'une des priorités du Maroc qui a pour objectif de désenclaver le monde rural, a-t-il précisé, se félicitant que le taux d'électrification dans le monde rural au Royaume dépasse 99,5%, «un chiffre sans précédent au niveau de la région».
 
Il a, à cette occasion, salué les relations excellentes liant le Maroc et l'OFID et son accompagnement des projets de l'ONEE.

Pour sa part, Suleiman Jasir Al-Herbish, a précisé que les projets financés par ce fonds au Maroc constituent 46% du total de ses financements, se félicitant de la coopération de cet organisme avec le Royaume qui date de 1977.

Environ 3 milliards d'habitants dans le monde souffrent de la pauvreté énergétique, a-t-il déploré, précisant que le fonds octroie des prêts aux secteurs privé et public.

La cérémonie de signature de ces conventions s'est déroulée en présence de plusieurs personnalités, notamment la ministre chargée de l'Environnement, Hakima El Haite et l'ambassadeur du Maroc en France, Chakib Benmoussa.

(Source : http://lematin.ma/express/2015/partenariat-entre-l-ofid-et-l-onee/236952.html)