Incident de la mine de Tiouit : La commission d’enquête rend son rapport

Conformément à son engagement de tenir informée l’opinion publique des résultats de l’enquête effectuée suite à l’incident survenu mercredi 25 novembre 2015 à la mine de Tiouit (province de Tinghir), dû à l’effondrement partiel de la digue de traitement ayant provoqué le déversement de résidus miniers, le ministre de l'Energie, des Mines, de l'Eau et de l'Environnement, Abdelkader Amara, précise qu’un rapport détaillé sur les circonstances de l’incident a été établi.

Dépêchée sur les lieux, en date du 30 novembre, une commission diligentée par le ministre, composée de hauts responsables de l'administration centrale et des services extérieurs du ministère, a mené une enquête approfondie sur cet incident. Dans ce cadre, la commission a tenu des entretiens avec les autorités locales et les responsables de la mine et effectué des investigations sur les circonstances et les responsabilités de l’incident au niveau de la digue en question, les effluents et les puits environnants.

Aux termes de ces investigations, la commission a conclu que la société en question, détentrice des titres miniers, n’a pas respecté la législation et la réglementation en vigueur.

Ainsi, en application à la réglementation en vigueur, plus précisément l’article 55 de la loi 10-95 sur l’eau, promulguée par le dahir n° 1-95-154 du 16 août 1995 qui stipule qu’en cas de nuisances constatées pouvant présenter un péril pour la santé, la sécurité ou la salubrité publiques, l’administration peut prendre toute mesure immédiatement exécutoire en vue de faire cesser ces nuisances, le Ministère de l'Energie, des Mines, de l'Eau et de l'Environnement a saisi M. le Gouverneur de la province de Tinghir pour ordonner la suspension immédiate des travaux de la société au niveau du site en question. Cette suspension devra durer jusqu’à ce que les nuisances soient écartées et que la mise en œuvre des recommandations des différentes commissions soit exécutée.

Le Ministère de l’Energie, des Mines, de l’Eau et de l’Environnement tiendra informée l’opinion publique des dispositions ultérieures.