Discussions maroco-jordaniennes à Rabat sur les moyens de développer la coopération dans le domaine énergétique

Le ministre de l'Energie, des mines, de l'eau et de l'environnement, Abdelkader Amara, s'est entretenu vendredi 22 avril à Rabat avec le ministre jordanien de l'Energie et des ressources minérales, Ibrahim Hassan Mostafa Saif, des moyens de renforcer la coopération bilatérale dans le domaine de l'énergie.

Cette entrevue a été l'occasion d'échanger les points de vue sur les nouveautés dans ce domaine, notamment en ce qui concerne les énergies renouvelables, la modernisation du secteur de l'énergie et la garantie de la sécurité énergétique des deux pays, a indiqué le ministre jordanien dans une déclaration à la presse à l'issue de ces entretiens.

Relevant que la situation des secteurs de l'énergie et de l'exploitation des ressources minières en Jordanie est comparable à celle du Maroc, M. Mostafa Saif a souligné que le principal défi à remporter pour les deux pays consiste en la réduction de la facture énergétique et l'accroissement de la capacité de production afin de renforcer la compétitivité dans les différents secteurs.

Les discussions ont également porté sur les moyens de promouvoir les consultations et l'échange d'expertise entre les entreprises et le secteur privé des deux pays dans le but de hisser la coopération bilatérale à de nouveaux sommets. De son côté, M. Amara a fait savoir que l'accent a été mis, lors de cette rencontre, sur la concordance de vues dans le domaine énergétique étant donné les similitudes entre les expériences menées par les deux pays. Après avoir mis en exergue la dynamique remarquable que connaît le secteur des énergies renouvelables au Maroc, le ministre a fait part de la disposition du Royaume à mettre son expérience en la matière à la disposition de la Jordanie afin qu'elle puisse tirer profit des points positifs et dépasser les lacunes.

Cette rencontre s'est tenue dans le sillage de la 5ème réunion de la Haute commission mixte maroco-jordanienne qui se déroulera ce vendredi à Rabat sous la présidence du Chef du gouvernement Abdelilah Benkirane et du Premier ministre jordanien Abdullah Ensour.

Plusieurs accords de coopération devraient être signés à cette occasion, notamment dans les domaines de l'économie, de l'éducation, de la justice, de l'agriculture et de la pêche maritime.

M. Abou appelle à augmenter le volume des échanges commerciaux entre le Maroc et la Jordanie

le ministre délégué chargé du Commerce extérieur, Mohamed Abou, a souligné, jeudi à Rabat, l'importance d'approfondir le dialogue entre le Maroc et la Jordanie en vue d'augmenter le volume des échanges commerciaux bilatéraux pour les hisser au niveau des relations politiques excellentes entre les deux Royaumes.

Coprésidant avec la ministre jordanienne de l’Industrie, du commerce et de l'approvisionnement, Maha Ali, la commission ministérielle préparatoire de la 5ème Haute commission mixte, M. Abou a indiqué que les échanges commerciaux entre les deux pays demeurent en deçà du niveau requis, faisant part dans ce sens de la volonté du Maroc d’aller de l’avant en vue de renforcer les relations économiques, conformément aux hautes orientations de SM le Roi Mohammed VI et du Roi Abdallah II de Jordanie.

Il a par la même occasion mis en exergue les potentialités permettant de rehausser le niveau des échanges économiques entre les deux pays, d'autant plus que le Maroc et la Jordanie disposent d’un arsenal juridique très important en la matière.

Le ministre a plaidé, à cet effet, pour la coordination et le renforcement des relations entre les hommes d’affaires des deux pays, ainsi que pour l’organisation de missions commerciales et de forums économiques pour prospecter les opportunités d’affaires dans les deux pays.

Pour sa part, la responsable jordanienne, après avoir mis en avant l’excellence des relations unissant Rabat et Amman, a souligné la nécessité de hisser les liens économiques bilatéraux au niveau des relations politiques.

Elle a insisté, à cet égard, sur l'importance de mettre en place des mécanismes à même d’augmenter les échanges commerciaux entre les deux pays, appelant à saisir les opportunités existantes et à oeuvrer à éliminer toutes les barrières commerciales.

La responsable jordanienne a ajouté qu’il a été convenu, lors de cette entrevue, d'activer la commission commerciale mixte et le Conseil d’affaires maroco-jordanien.

La cinquième réunion de la Haute commission mixte Maroc-Jordanie se tiendra vendredi à Rabat sous la présidence du chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, et du Premier ministre jordanien Abdullah Ensour.

A cette occasion, plusieurs accords devront être signés, notamment dans les domaines de l'économie, de l'éducation, de la justice, de l'agriculture et de la pêche.

(MAP)