M. Amara lance une concertation pour la réhabilitation du secteur minier artisanal

Dans le but de mettre en œuvre la réhabilitation du secteur minier artisanal et de le valoriser, le ministre de l’Energie, des mines, de l’eau et de l’environnement, Abdelkader Amara, a chargé une délégation de son département, composée de responsables du secteur minier, de mener une concertation auprès des représentants des artisans mineurs et de la société civile concernée à Bouarfa, Errachidia, Tinghir, Midelt et Boulemane du 09 au 14 février courant.

Cette concertation fait suite aux réunions tenues par le ministre avec les artisans mineurs à Bouarfa et à Errachidia, aux mois d’octobre et novembre 2014, et au Forum national sur la restructuration du régime minier artisanal dans la région minière de Tafilalet et Figuig, organisé le 14 janvier dernier à Skhirat, par le ministère, et au cours duquel M. Amara a présenté une feuille de route de cette restructuration insistant sur l’importance de l’implication des artisans mineurs. « Nous appelons les artisans mineurs à enrichir cette feuille de route que nous souhaitons être un projet commun », souligne le ministre.

Dans le cadre de cette démarche participative, la délégation a entamé une série de réunions de concertation avec les artisans mineurs et la société civile ayant pour but de leur permettre de faire part de leurs propositions et avis. «La restructuration du secteur émane d’une vision intégrée dans laquelle le facteur humain reste la priorité. Cette restructuration devrait servir de moteur au développement durable dans les différentes localités concernées », précise M. Amara, affirmant que ce chantier vise l’amélioration des conditions socio-économiques des artisans mineurs ainsi que les conditions dans lesquelles ils exercent.

Au cours de sa mission de travail, et sur instruction du ministre, la délégation ministérielle s’est également penchée sur la situation de l’ancienne mine de Jerada. Elle a ainsi tenu dans cette province, le lundi 09 février, des rencontres avec les représentants des artisans mineurs, de la société civile et des anciens mineurs des Charbonnages du Maroc et des autorités locales. L’ordre du jour a été focalisé sur l’état d’avancement de la régularisation des anciens mineurs et sur les perspectives de valorisation et de préservation du patrimoine minier de Jerada.