2ème Forum de l’énergie de Rabat le 25 février

forum

Dr. Abdelkader Amara, Ministre de l’Energie, des Mines, de l’Eau et de l’Environnement, procédera, en compagnie de M. Bert Koenders, Ministre des Affaires Etrangères du Royaume des Pays-Bas et M. Urban Rusnák, Secrétaire Général de la Charte Internationale de l’Energie, à l’ouverture du 2ème Forum de l’Energie de Rabat le mercredi 25 février 2015 au siège du Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération à Rabat.

Cette deuxième édition fait suite à la première tenue à Rabat en septembre 2012 et qui a été marquée par la signature du Maroc de la Déclaration politique de la Charte de l'énergie. Cette dernière vise le renforcement de la coopération dans ce secteur entre les pays signataires.

Ce Forum organisé par le Ministère de l'Energie, des Mines, de l'Eau et de l'Environnement, en partenariat avec le Ministère des Affaires Etrangères du Royaume des Pays-Bas et le Secrétariat de la Charte de l'Energie, constitue pour les pays du Moyen-Orient et de l'Afrique une étape vers la Conférence Ministérielle sur la Charte Internationale de l'Energie qui aura lieu à La Haye au mois de mai prochain.

Le 2ème Forum, qui sera placé sous le thème « Renforcement de la ‎coopération et du partenariat pour un développement énergétique durable au Moyen-Orient ‎et en Afrique : le rôle de la Charte Internationale de l’Energie », permettra d’examiner les ‎opportunités offertes par une coopération renforcée et des partenariats développés pour ‎relever les défis de l'accès à une énergie durable et abordable. ‎

Les conférenciers appartenant aux gouvernements, à ‎l’industrie énergétique, aux organisations internationales, aux institutions financières ‎internationales, au monde académique et à la société civile débattront de thèmes ‎importants liés notamment à la promotion et la protection des investissements ‎énergétiques, à l'efficacité énergétique, aux énergies renouvelables, à l'exploitation du potentiel ‎énergétique de l'Afrique et à la lutte contre la pauvreté énergétique.‎

Cette rencontre constituera, pour le Maroc, pays actif dans la coopération régionale, une nouvelle occasion de renforcer ses relations de partenariats énergétiques avec les autres pays participants et de présenter le modèle énergétique marocain qui continue à susciter un intérêt croissant.