2ème édition du Salon International Photovoltaïca 2016
« L’intégration du photovoltaïque »

Le Ministère de l’Energie, des Mines, de l’Eau et de l’Environnement, en partenariat avec la Société d’Investissements Energétiques (SIE) et l’Institut de Recherche en Energie Solaire et en Energies Nouvelles (IRESEN), organise, sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Que Dieu L’Assiste, la deuxième édition du Salon International «Photovoltaïca» les 7,8 et 9 septembre 2016 au Parc des Expositions de l’Office des Changes à Casablanca.

Le franc succès enregistré par la première édition confirme que le Salon International «Photovoltaïca» avance à grands pas pour devenir une véritable plateforme d’échanges et de partage contribuant au développement du secteur photovoltaïque au Maroc.

L’édition 2016, organisée sous le thème « L’intégration du photovoltaïque », verra la participation de plusieurs ministres étrangers, notamment de l’Afrique subsaharienne, ainsi que d’éminents professionnels et experts reconnus venant de tous les horizons. De grands investisseurs internationaux dans le domaine des énergies renouvelables seront également au rendez-vous.

Lors de cet évènement, le Ministre de l’Energie, des Mines, de l’Eau et de l’Environnement, Dr. Abdelkader Amara, présentera les avancées réalisées dans la mise en œuvre de la feuille de route nationale pour le développement du photovoltaïque dont il avait annoncé le lancement le 4 novembre 2014. Il présentera également les programmes et les nouvelles réformes mises en place suite à la grande impulsion donnée par Sa Majesté Le Roi Mohammed VI, Que Dieu L’Assiste, en faveur des énergies renouvelables à l’occasion de la COP21 à Paris, lors de son discours où il a déclaré que les énergies renouvelables représenteront désormais 52% de la capacité électrique installée du Royaume du Maroc à l’horizon 2030.

Cette rencontre sera aussi une opportunité pour présenter les dernières technologies relatives à cette filière et identifier de nouvelles voies de coopération. Aussi, plusieurs panels sont-ils au programme des deux premières journées du Salon. Ils porteront sur des thématiques variées et ciblées, à savoir, l’intégration du photovoltaïque aux réseaux électriques, les modèles de financement des projets PV, le développement de grandes centrales solaires et la complémentarité entre le PV et le CSP, ainsi que l’intégration industrielle et le développement de modules PV pour les environnements arides.

Un panel sera entièrement consacré à l’Afrique et portera sur le potentiel et les défis du PV au niveau du continent africain. Ce panel permettra, sans nul doute, de proposer des solutions appropriées pour développer l’utilisation des technologies solaires photovoltaïques au niveau des pays africains sous électrifiés. L’objectif étant d’améliorer le taux d’électrification de ces derniers notamment à travers des partenariats gagnant-gagnant, conformément à la vision royale prônant la coopération Sud-Sud.

L’évènement s’achèvera par une journée scientifique dédiée à la recherche et développement et à l’innovation. L’occasion de partager et de diffuser les solutions innovantes et les bonnes pratiques dans le domaine du solaire photovoltaïque et thermique.