Communiqué de Presse

la 30ème édition du Forum Mondial du Gaz de Pétrole Liquéfié (GPL)
« WLPG Forum 2017 ».

Le Maroc abrite, du 03 au 05 octobre 2017 à Marrakech, la 30ème édition du Forum Mondial du Gaz de Pétrole Liquéfié (GPL) « WLPG Forum 2017 », organisé sous le Haut Patronage de Sa MAJESTE le Roi Mohammed VI que Dieu l’Assiste, par l’Association Mondiale pour le Développement du Gaz de Pétrole Liquéfié « World LPG Association (WLPGA) » avec le soutien de la Fédération de l’Energie du Royaume du Maroc.

Ce Forum, déjà abrité par notre pays en 1992, est un évènement annuel de l’industrie des Gaz de Pétrole Liquéfiés (GPL), qui réunit de hauts représentants des secteurs publics et privés, ainsi que ceux de gouvernements de différents pays, notamment africains.

Monsieur Aziz Rabbah, Ministre de l’Energie, des Mines et du Développement Durable, a procédé à l’ouverture de ce Forum, et a donné une allocution au cours de laquelle il a présenté l’expérience du Royaume dans le domaine des GPL, et les perspectives de leur développement dans le cadre du nouveau modèle énergétique marocain, basé sur les énergies propres notamment renouvelables et sur l’efficacité énergétique.

L’édition de 2017 traite essentiellement des opportunités du développement d’un marché mondial des GPL notamment en Afrique, de l’approvisionnement de nouveaux marchés, de l’hygiène, de la sécurité et de l’environnement.

Le marché des GPL au Maroc représente 23% de la consommation nationale en produits pétroliers, et il est prévu que cette consommation augmente d’environ 80% à l’horizon 2030, a-t-il précisé M. Rabbah. Il a ajouté que le Maroc s’apprête à lancer une nouvelle batterie de réformes importantes dans le secteur des produits pétroliers y compris la filière des GPL, en vue d’instaurer un nouveau système de gouvernance de ce secteur et de renforcer la sécurité d’approvisionnement et les mesures de sécurité et de protection de l’environnement.

Pour M. le Ministre, ce Forum Mondial est une opportunité pour les opérateurs Marocains pour s’enquérir des réussites et des avancées réalisées dans le domaine des GPL, et pour développer de nouvelles relations de coopération et de partenariat, en particulier avec ses partenaires africains.