Communiqué de Presse

Réunion de lancement du projet GCF - Mobilité durable de la ville de Marrakech

La réunion de lancement du projet GCF - Mobilité durable de la ville de Marrakech tenu à la Municipalité de Marrakech en présence de Monsieur Aziz Rabbah, Ministre de l’Energie, des Mines et du Développement Durable, a porté les éléments suivants :

  • Le projet s’inscrit dans la continuité des efforts engagés par le Gouvernement et par les acteurs locaux pour promouvoir une mobilité durable à bas carbone dans le cadre du verdissement de la ville de Marrakech ;
  • Le projet s’inscrit parfaitement dans la vision nationale de Développement Durable (SNDD) et répond aux engagements internationaux pris par le Maroc (accord de Paris/ Objectif de Développement Durable)). Il aura une grande contribution dans la réduction des émissions de GES du Maroc.
  • Il s’agit concrètement de capitaliser sur les réalisations du projet GEF « Renewable energy for the city of marrakech’s bus rapid transit system » pour leur mise à l’échelle ;
  • Ayant pleinement conscience de l’enjeu national et international, le PNUD a accompagné le Maroc et la ville de Marrakech lors de la COP notamment à travers la mobilisation d’environ 4,5 Millions d’USD pour l’appui à l’organisation logistique de la COP22 et de 1,5 Million USD pour le projet GEF « Renewable energy for the city of marrakech’s bus rapid transit system » ;
  • En capitalisant sur ses avantages comparatifs en matière de lutte contre les Changements Climatiques, ses expériences et son réseau de partenaire, le PNUD compte déployer tous les efforts nécessaires pour mobiliser les ressources financières (auprès du Fonds Vert pour le Climat) requises à la concrétisation de ce projet ;
  • Le PNUD est l’une des premières entités internationales accréditées par le Fonds Vert pour le Climat « catégorie Dons » pour recevoir des financements pouvant aller jusqu’à 250 millions USD.
  • A ce jour, 8 projets PNUD ont été approuvés par le GCF (Malawi, Maldives, Arménie, Vietnam, Tuvalu, Sri Lanka, Pakistan, Equateur) pour un montant total de 237,7 millions USD ;
  • La réussite et l’aboutissement de ce projet pilote (à fort potentiel de réplication) repose sur le portage politique, l’implication effective de toute les parties prenantes et la contribution active de tous les acteurs clés concernés.