Communiqué de Presse

Maroc-Canada, un partenariat énergétique, géologique et minier majeur, appelé à être consolidé

Le Canada et le Maroc entretiennent d’excellentes relations sur le plan bilatéral dans les domaines énergétique, minier et géologique qui sont amenées à être consolidées et élargies, ouvertes vers l’Afrique.

C’est dans ce contexte que lundi 24 juillet 2017, Monsieur Aziz RABBAH, Ministre de l'Energie, des Mines et du Développement Durable, a reçu au siège de son Ministère, Son Excellence l’Ambassadeur du Canada, Madame Nathalie DUBE.

Cette entrevue a porté sur plusieurs questions ayant trait aux relations bilatérales ainsi que sur la dimension régionale incluant l’Afrique.

Monsieur Aziz RABBAH a mis en avant, à cet égard, l’importance de la longue expérience canadienne dans les domaines énergétique, géologique et minier.

Dans ce contexte, Madame Nathalie DUBE a rappelé que l’évènement annuel de renommée mondiale, le PDAC (Prospectors & Developers Association of Canada), serait une occasion pour le Maroc de présenter son nouveau « Plan Minier Maroc » ainsi que les opportunités d’investissements dans ce secteur. La participation d’une délégation marocaine, présidée par Monsieur le Ministre au cours du mois de mars 2018, serait également l’occasion de visiter un des laboratoires de la mine du futur et de s’enquérir de l’expérience canadienne en matière de géologie, de déploiement des énergies renouvelables, d’efficacité énergétique, de mobilité urbaine, de prospection des hydrocarbures, de recherche et développement, de formation …

Monsieur Aziz RABBAH a, par la suite, proposé que la nouvelle vision de la coopération canadienne avec le Maroc soit réorientée vers un partenariat gagnant-gagnant en créant un « Business Cluster » dédié à l’énergie et ouvert aux partenaires canadiens, en développant un laboratoire minier avec des experts canadiens.

De même, Monsieur Aziz RABBAH a préconisé que tous les moyens soient mis pour une clarification des opportunités d’affaires et du cadre institutionnel avec le Canada, d’examiner les différentes voies possibles pour relancer l’accord de libre-échange secteur par secteur.

Après avoir proposé l’organisation d’ateliers pour partager l’expérience canadienne, Monsieur Aziz RABBAH a rappelé que la création d’une chambre de commerce canadienne représenterait une belle opportunité pour les deux pays.

En fin de séance, l’idée d’utiliser le Maroc comme relais entre le Canada et l’Europe, le Canada et l’Afrique, a été soulevé.