Communiqué de Presse

M. Aziz RABBAH reçoit Monsieur Oumarou IDANI, Ministre Burkinabé des Mines et Carrières

Développer et renforcer la coopération maroco-burkinabé dans le domaine des mines a été à l’ordre du jour de l’entretien que le Ministre de l’Energie, des Mines et du Développement Durable, Aziz RABBAH, a tenu, le lundi 28 aout 2017 à Rabat au siège de son département, avec le Ministre burkinabé des Mines et des Carrières, M. Oumarou IDANI, qui effectue une visite de travail au Maroc du 27 au 31 aout courant.

Lors de cette entrevue, M. RABBAH a souligné l’importance que revêt le secteur des mines au Maroc en évoquant la stratégie de développement du secteur minier adoptée à travers le nouveau code minier qui vise à mettre en place un véritable cadre incitatif et attractif pour encourager les investissements dans ce domaine.

Le Ministre a également appelé à consolider la coopération existant entre les deux pays dans ce domaine et à la renforcer à travers de nouveaux axes de coopération notamment en matière d’échanges d'informations, d'expertises, d'expériences et de savoir-faire.

M. Oumarou IDANI, le ministre burkinabé, a quant à lui mis en relief l'importance de la coopération apportée par le Maroc au Burkina Faso, d’autant plus que ce pays s’est engagé également dans une réforme du secteur par la mise en place d’un nouveau code minier. Dans ce cadre, le Burkina Faso, a-t-il précisé, compte sur le Maroc pour lui apporter son assistance notamment en matière de formation et de renforcement des capacités.

Sur ce point, les deux ministres ont convenu de réactualiser le cadre juridique de coopération existant entre les deux pays dans les domaines géologique et minier et ont appelé à le signer dans les meilleurs délais.

Par la suite, M. IDANI s’est félicité de la désignation du Maroc, comme invité d’honneur, à la deuxième Semaine des Activités Minières d’Afrique de l’Ouest (SAMAO), prévue à Ouagadougou du 28 au 30 septembre 2017 et qui sera organisée sous le thème «Quelles stratégies pour une meilleure intégration du secteur minier aux économies africaines?».

M. RABBAH a annoncé que le Maroc prévoit de participer à cette importante manifestation par une forte présence des opérateurs marocains publics et privés qu’ils soient du domaine minier mais également du domaine financier.