Communiqué de Presse

Atelier thématique sur l’efficacité énergétique
organisé sous le thème
« L’efficacité énergétique dans l’industrie
Expériences réussies et dispositifs d’accompagnement »

Dans le cadre de sa stratégie qui s’appuie sur le développement de l’efficacité énergétique, et dans la cadre de la mise en œuvre des actions entreprises dans ce sens, le Ministère de l’Energie, des Mines et du Développement Durable poursuit son initiative d’organisation d’une série d’ateliers de sensibilisation visant la promotion de l’efficacité énergétique dans les secteurs clés de l’économie nationale, et ce à travers un deuxième atelier tenu sous le thème «L’efficacité énergétique dans l’industrie -Expériences réussies et dispositifs d’accompagnement».

Après le succès enregistré par le premier atelier organisé sous le thème « l’efficacité énergétique dans le bâtiment – isolation thermique », ce deuxième atelier, qui a rassemblé environ 300 participants, s’est focalisé sur l’efficacité énergétique dans le secteur de l’industrie qui représente plus de 21% de la consommation énergétique nationale avec un fort potentiel d’économie d’énergie.

Ces ateliers, organisés par le Ministère en collaboration avec l’Agence Marocaine pour l’Efficacité Energétique et avec l’appui de la GIZ, permettent de développer des rencontres B2B entre les opérateurs marocains et les institutions de financement et de coopération, en vue de promouvoir les bonnes pratiques et les mécanismes appropriés pour développer des projets d’efficacité énergétique.

Lors de la séance d’ouverture, Monsieur Aziz RABBAH, Ministre de l’Energie, des Mines et du Développement Durable, a réaffirmé l’importance dont jouit l’efficacité énergétique dans le modèle énergétique marocain. Il a précisé qu’en plus des secteurs gros consommateurs de l’énergie, à savoir le bâtiment, le transport, l’industrie, l’agriculture et l’éclairage public, la stratégie énergétique nationale s’intéresse aussi aux petites niches d’efficacité énergétique, qui sont de nature à constituer des projets de démonstration et stimulateurs de grands projets. M. le Ministre a ajouté que le modèle énergétique marocain, suscite aujourd’hui un intérêt remarquable de la part des opérateurs et des organisations de financement et de coopération.

De sa part, Monsieur Saïd MOULINE, Directeur Général de l’Agence Marocaine pour l’Efficacité Energétique (AMEE) a salué l’importance qu’accorde M. le Ministre à l’efficacité énergétique et son appui à l’AMEE pour l’accomplissement de ses missions dans le domaine de l’efficacité énergétique.

Par la même occasion, Monsieur le Ministre et Monsieur le Directeur Général de l’AMEE ont souligné l’importance de la collaboration développée entre les équipes du Ministère et de l’AMEE pour réussir ce grand chantier national, qui nécessite également une synergie et des efforts concertés des acteurs publics et privés.

Cet atelier s’est déroulé en plusieurs panels techniques dédiés à la présentation de projets réussis en matière d’efficacité énergétique dans le secteur de l’industrie, ainsi que les mécanismes de financement. Ces présentations ont été faites par des industriels déjà inscrits dans une démarche d’efficacité énergétique et des bailleurs de fonds qui ont développé des solutions de financement dans ce domaine.

Cet atelier a permis des échanges fructueux en faveur du développement du marché de l’efficacité énergétique dans l’industrie, pour une rationalisation de la consommation énergétique, une meilleure compétitivité industrielle, et une solution probante à la lutte contre le changement climatique.

Dans le même sillage, parallèlement à l’atelier d’aujourd’hui, une Ecole d’Eté a été organisée au profit des Organisations de la Société Civile Marocaine (OSC), du 16 au 19 Juillet 2018, par le Secrétariat du Partenariat Energétique Maroco-Allemand (PAREMA). Cette école a pour objectif de renforcer les capacités des OSC dans le domaine des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique et de créer une plateforme de discussion et d’échange d’expertise en vue de renforcer la coopération entre les différents acteurs de la société civile.