Communiqué de Presse

Une rencontre pour consolider et amplifier la coopération avec le Japon

Monsieur Aziz RABBAH, Ministre de l'Energie, des Mines et du Développement Durable, a reçu, le mardi 26 juin 2018, au siège de son Ministère, Son Excellence Monsieur Tadahiko ITO, Ministre Délégué auprès du Ministre de l’Environnement du Japon.

Monsieur Tadahiko ITO était accompagné de Son Excellence Mr Takuji HANATAN, Ambassadeur du Japon au Maroc et de proches collaborateurs.

Cette entrevue fut l'occasion d'échanger sur les relations de coopération en cours et à venir entre les deux pays dans les domaines du Développement Durable, de l’énergie et des mines et de discuter des moyens susceptibles de renforcer et de consolider ces relations.

Monsieur Aziz RABBAH a rappelé ainsi l’importance de l’expérience japonaise en matière de développement durable, de gestion de villes durables, de développement des énergies renouvelables, de l’efficacité énergétique, de la logistique dans le secteur énergétique, de la recherche et développement, de la gestion des déchets que le Maroc souhaite partager dans le cadre d’un partenariat consolidé.

Par ailleurs, les deux parties ont convenu d’explorer les voies pour développer une coopération tripartite avec le Continent Africain dans ces domaines.

M. Tadahiko ITO a, par la suite, évoqué l’intérêt du Japon pour développer un partenariat gagnant-gagnant.

Mr Aziz RABBAH a saisi l’occasion de cette rencontre pour proposer que le Japon puisse accompagner le Maroc dans la création d’une zone franche industrielle pouvant être également dédiée à l’énergie et une plateforme pour les villes durables. De même, le Japon pourrait s’associer à la création d’un centre d’excellence de formation et de recherche et développement ouvert vers l’Afrique.

Les deux parties ont exprimé leur intérêt à explorer une coopération future dans ces domaines, en établissant une feuille de route conjointe. C’est ainsi que M. Tadahiko ITO et M. Aziz RABBAH ont, par la suite, proposé d’organiser des missions conjointes pour s’enquérir de l’expérience Marocaine et Japonaise dans les domaines précités ainsi que de la géologie et des mines.