Communiqué de Presse

3ème Edition de la Semaine des Activités Minières d’Afrique de l’Ouest
(SAMAO 2018).
Ouagadougou, du 27-29 septembre 2018

Monsieur Aziz RABBAH, Ministre de l'Energie, des Mines et du Développement Durable (MEMDD), s’est rendu à la tête d’une délégation importante à Ouagadougou au Burkina Faso, pour participer, du 27 au 29 septembre 2018, à la 3ème Edition de la Semaine des Activités Minières d’Afrique de l’Ouest (SAMAO).

Organisé cette année, sous le thème «Exploitation des Ressources Minérales en Afrique: Quelle stratégie pour en faire un moteur de croissance et du développement durable?», cet évènement était l’occasion pour les décideurs, investisseurs, professionnels, fournisseurs de biens et services miniers, scientifiques et communautés de fédérer leur énergies autour d’une stratégie consensuelle et efficace destinée à accroitre la contribution du secteur minier dans le développement économique et social des nations africaines.

Dans son intervention, lors du panel sur les Exploitation des Ressources Minérales en Afrique, Monsieur le Ministre du MEMDD a mis l’accent sur les challenges et actions à entreprendre pour rendre le secteur minier africain plus attractif, plus performant et tendant à une valorisation optimale du produit minier.

Dans ce sens, Monsieur A. Rabah a rappelé que le Maroc, dispose d’une stratégie nationale de développement du secteur minier à l’horizon 2025 (secteur des phosphates et secteur hors phosphates), visant la réduction des coûts de production et l’augmentation soutenue des capacités de production minière et chimique.

Tout en ajoutant que la vision stratégique du secteur minier marocain, hors phosphates, repose sur des objectifs ambitieux, visant le triplement du chiffre d’affaires, la multiplication par dix du volume d’investissement dans l’exploration et la recherche minière et le doublement des emplois générés.

Monsieur le Ministre a également souligné, que la stratégie de développement du secteur minier à l’horizon 2025 comporte une vision de positionnement sur le marché africain, adoptée dans le but de développer des produits répondant aux besoins spécifiques de ce marché.

En marge de cet événement, Monsieur le Ministre a tenu des discussions bilatérales avec ses homologues des pays de l’Afrique de l’Ouest, notamment ceux du Liberia, du Niger, du Tchad, du Mali et du Togo, ainsi qu’avec le Commissaire de la CEDEAO (Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest) en charge du secteur des mines.