M. Amara relance la dynamique du CRED

Le ministre de l’Energie, des mines, de l’eau et de l’environnement, Abdelkader Amara, a présidé, vendredi 4 avril au siège du ministère, une première réunion avec les membres du Comité de réflexion sur l’électronucléaire et le dessalement de l’eau de mer par la voie nucléaire (CRED).

L’objectif a été de redynamiser l’action de ce Comité, de relancer ses travaux et surtout de l’inscrire dans les nouvelles perspectives liées à la priorité du Maroc de diversifier son mix énergétique à toutes les sources d’énergies afin de réduire sa dépendance énergétique vis-à-vis de l’étranger. M. Amara a salué, à l’occasion, le travail du CRED l’appelant à continuer sur sa lancée avec dynamisme vu que, pour le Maroc, la sécurité d’approvisionnement en énergie est une priorité.

« L’énergie, pour le Maroc, représente un souci majeur face auquel le mix énergétique le plus optimisé et le plus pragmatique s’impose », a-t-il estimé, soulignant que les impératifs de développement suscitent des besoins croissants auxquels le Maroc doit répondre selon une approche réaliste mais innovante.