Maroc-Suisse : Une coopération énergétique plus approfondie

Le ministre de l’Energie, des Mines, de l’Eau et de l’Environnement, Abdelkader Amara, s’est entretenu, jeudi 04 septembre à Rabat, avec la ministre suisse de l'Environnement, des Transports, de l'Energie et de la Communication, Doris Leuthard, dans le cadre de sa première visite de travail au Maroc du 03 au 05 courant.

L’entretien a porté sur les perspectives d’une coopération que les deux partenaires souhaitent concrète et ciblée dans le secteur de l’énergie et plus précisément l’efficacité énergétique et les énergies renouvelables à travers les échanges entre les deux points focaux pour étudier des projets de coopération. Soulignant  l’importance capitale que représentent « ces deux piliers de la feuille de route énergétique nationale », M. Amara a exprimé la volonté du Maroc de s’inspirer de l’expérience Suisse. « Nous sommes intéressés par l’expérience suisse en matière d’énergies renouvelables au niveau technique mais également de la formation des ressources humaines et de la R&D notamment dans le domaine de la biomasse », a insisté le ministre.

Rappelant les efforts colossaux consentis par le Maroc pour réduire sa facture énergétique de plus de 10 milliards d’euros par an, M. Amara a donné un aperçu des grands chantiers éoliens et solaires. « Les énergies renouvelables s’inscrivent dans le cadre d’une vision stratégique nationale qui répond à notre préoccupation non seulement économique mais également écologique », a affirmé le ministre.

M. Amara a, par ailleurs, appelé la Suisse à investir plus et mieux au Maroc et dans l’énergie verte. « Pour la rive sud comme pour la rive nord, l’intégration des marchés électriques permettra à l’électron vert de voyager et d’être disponible à des prix compétitifs soulignant que le Maroc dispose d’un potentiel éolien et solaire importants », a-t-il précisé ajoutant que l’énergie verte est un noyau autour duquel gravitent les maillons de l’intégration industrielle qui pourrait intéresser les industriels suisses.

De son côté, la ministre suisse a tenu à féliciter le département de l’énergie et des mines pour sa stratégie et ses projets exprimant l’intérêt suisse pour le Maroc. Mme Leuthard a également salué la stabilité du Maroc précisant que c’est un atout favorable aux investissements notamment suisses.