M. Amara reçoit le nouveau PDG de la société pétrolière Kosmos

Le Ministre de l’Energie, des Mines, de l’eau et de l’Environnement, Abdelkader Amara, a reçu, mercredi 9 avril au siège de son département, le nouveau PDG de la compagnie pétrolière et gazière américaine « Kosmos », Adrew Inglis, venu présenter les activités de la société et les perspectives de leur élargissement au Maroc.

M. Amara a insisté, à l’occasion, sur l’importance qu’accorde le Maroc à l’exploration pétrolière et gazière. « Les efforts pour accroitre l’exploration et le forage vont continuer sur leur lancée », a déclaré le ministre. Et d’ajouter que la présidence du chef du gouvernement du Conseil d’Administration de l’Office National des Hydrocarbures et des Mines (ONHYM), le mardi 8 avril, est un message fort dans ce sens.

Le ministre a souligné, au cours de sa rencontre avec M. Inglis, l’engagement du gouvernement à promouvoir l’investissement par l’amélioration continue du climat des affaires. « C’est un engagement sur lequel il y a unanimité au sein du gouvernement et c’est une démarche qui s’inscrit dans la continuité des politiques publiques stratégiques de notre pays», a assuré M. Amara. Le Maroc veille à préserver la stabilité de la région et à lui donner son plein épanouissement en renforçant la coopération avec l’Afrique subsaharienne, et ce via le transfert de technologies et la création d’opportunités d’investissements. « La stabilité régionale est un facteur primordial pour le renforcement de la prospection pétrolière », a-t-il souligné, ajoutant que ce genre d’investissement a un impact positif sur le développement local et régional, notamment en améliorant les infrastructures de base et en créant des emplois.

De son côté, M. Inglis a affirmé que le Maroc représente une plateforme d’investissement prometteuse et s’est félicité du partenariat qui lie Kosmos au Maroc estimant qu’il est « promis à un bel avenir ». M. Inglis a annoncé la volonté de la société d’accroitre son activité au Maroc en y intégrant le volet de la formation de techniciens et de profils adaptés aux besoins de l’exploration et l’exploitation pétrolière. A cet égard, il a indiqué que la responsabilité sociale est l’un des éléments clés de la stratégie de Kosmos estimant que l’exploration en vue du développement des ressources en hydrocarbures peut avoir des retombées bénéfiques sur le plan socio-économique aussi bien régional que national.

Pour rappel, les sociétés Kosmos Energy Deepwater Morocco et Kosmos Energy Offshore Morocco, filiales de la même société mère Kosmos Energy, sont co-titulaires avec ONHYM de quatre zones d’intérêt encadrées par les accords pétroliers : Foum Assaka Offshore, Cap Boujdour Offshore, Essaouira Offshore et Tarhazoute Offshore.