M. Amara préside le conseil d'administration du CNESTEN

Le Centre National de l’Energie, des Sciences et Techniques Nucléaires (CNESTEN) a tenu, mercredi 16 juillet 2014, la 19ème Session de son Conseil d’Administration, sous la présidence de Monsieur Abdelkader Amara, Ministre de l’Energie, des Mines, de l’Eau et de l’Environnement.

A cette occasion, le Conseil a examiné les réalisations budgétaires du CNESTEN relatives à l’exercice 2013 et a arrêté les comptes du Centre suite à leur certification par un auditeur externe.

Le Conseil s’est enquis de l’état d’avancement des programmes de recherche et de développement des applications des techniques nucléaires au titre du premier semestre 2014. Couvrant les secteurs de la santé, l’eau, l’environnement, l’industrie, l’agriculture, les sciences des matériaux, la sûreté & sécurité et la formation, les résultats des programmes ont été très positivement appréciés par les membres du Conseil.

Le Conseil a, également, examiné le rapport de sûreté et sécurité du Centre d’Etudes Nucléaires de la Mâamora ‘CENM’ en particulier les programmes d’utilisations du réacteur de recherche de 2 MW destinés à la production des radiopharmaceutiques et la caractérisation des échantillons miniers, géologiques et biologiques.

Le Conseil s’est félicité du haut niveau de sûreté & sécurité du CENM et de la politique et des programmes mis en place par le CNESTEN dans ce domaine sur le plan de la formation, la prévention, la surveillance de l’environnement et la qualité.

Sur le plan de la sûreté et sécurité nucléaire, le CNESTEN constitue un modèle conforme aux normes et aux standards internationaux, ont souligné les membres du CA. « Le CNESTEN joue un rôle important dans le transfert de technologies et applications nucléaires dans plusieurs domaines dont le médical, l’agricole et l’alimentaire », a déclaré le ministre saluant également le rôle du CNESTEN au plan régional dans le cadre du partenariat liant le Maroc à l’AIEA.

Le CA a ainsi insisté sur l’importance que revêt le développement du CNESTEN à travers les projets du statut du personnel et du nouvel organigramme qui constituent des leviers pour la promotion des services et des ressources humaines du CNESTEN et qui sont actuellement à l’étude par les départements concernés.