M. Amara s'entretient avec des opérateurs japonais des moyens de consolider la coopération relative au projet de la centrale thermique de Safi

Le ministre de l’Energie, des Mines, de l’Eau et de l’Environnement, Abdelkader Amara, s'est entretenu mercredi à Rabat avec une délégation japonaise représentant le holding Mitsui des moyens de consolider la coopération relative au projet de la centrale thermique de Safi et de l'élargir à d'autres secteurs.

"Cette rencontre a été l'occasion de saluer nos partenaires japonais pour leurs efforts déployés pour la réalisation et l’exploitation du projet de la centrale thermique de Safi", a déclaré à la MAP M. Amara, ajoutant que l'objectif de l'entretien est notamment d'encourager les responsables de l'entreprise japonaise en vue consolider son investissement et de renforcer sa présence sur le marché marocain.

Revenant sur le projet de la centrale thermique de Safi, le ministre a souligné qu'il s'agit "de la plus grande centrale électrique à réaliser au Maroc avec une enveloppe budgétaire de 2,5 milliards de dollars américains (23 milliards de DH)". "D’une capacité globale de 1386 MW, la centrale de Safi devra assurer une production annuelle couvrant 25 pc de la demande nationale en électricité à l’horizon 2018", a-t-il rappelé. La centrale fonctionnera au charbon en utilisant, pour la première fois en Afrique, des technologies très avancées dans le but d’augmenter le rendement et de préserver l’environnement à travers la maitrise des émissions de gaz conformément aux normes internationales. Le projet est financé par un groupe de banques nationales et étrangères du Japon, de France et d’Angleterre. Il sera achevé et mis en service au premier semestre 2018. Cette rencontre s'est déroulée en présence du président directeur général de Nareva holding, Ahmed Nakkouch, dont le groupe est le principal partenaire marocain du projet de la centrale thermique de Safi.

(MAP)