Monsieur Le Ministre préside le 20e Conseil d’Administration du CNESTEN

Sous la présidence du Ministre de l’Energie, des Mines, de l’Eau et de l’Environnement, Dr.Abdelkader AMARA, le Centre National de l’Energie, des Sciences et des Techniques Nucléaires (CNESTEN) a tenu la vingtième session de son Conseil d’Administration, mercredi 31 décembre 2014, au siège du ministère.

A cette occasion, Monsieur le Ministre a rappelé les grands faits qui ont marqué les activités nucléaires 2014 au Maroc, notamment :

  • L’adoption et la publication de la loi 142-12 relative à la sureté et à la sécurité et de la sécurité nucléaire et radiologique respectivement le 12/8/2014 et le 11/9/2014
  • La finalisation de son décret d’application portant création de l’Agence marocaine de la sécurité et de l sécurité nucléaire et radiologique et l’adoption est prévu en 2015
  • L’adoption d’un nouvel organigramme pour le CNESTEN
  • L’accélération des travaux du comité de réflexion sur l’électronucléaire et le dessalement de l’Eau de mer (CRED) en préparation à la mission INIR prévue deuxième semestre 2015
  • la visite du Directeur Général de l’AIEA au Maroc en juin 2014, qui a apprécié le rôle de notre pays au niveau régional en matière de la recherche et développement sur les techniques nucléaires dans divers secteurs socio-économiques, la formation et la coopération sud-sud avec les pays africains
Le Conseil a, par la suite, examiné le bilan des réalisations du Centre au titre de l’exercice 2014, ainsi que son plan d’action 2015 et les budgets associés présentés par son Directeur Général.

Concernant le développement des programmes d’utilisation des techniques nucléaires, en particulier le réacteur de recherche de 2MW, les administrateurs ont apprécié leur importance en tant qu’outil d’investigation et de décision dans les secteurs de la santé, de l’eau, de l’environnement, de l’agriculture et autres.

Sur le plan de la coopération et la formation, les administrateurs se sont réjouis du rôle joué par le CNESTEN, au niveau national et international notamment vis-à vis de l’université, les opérateurs socio-économiques et les pays africains.

Dans ce cadre, le conseil a recommandé au CNESTEN pour l’actualisation de sa charte stratégique pour la période 2016-2020 et qui met le développement des utilisations du réacteur, la recherche scientifique et la formation en sciences et techniques nucléaires au cœur de ses priorités.

La réalisation d’un centre de formation en sciences et technologies nucléaires prévue à partir de 2015 permettra au CNESTEN de consolider son positionnement national et international, ont noté les administrateurs.

Cette session du Conseil d’Administration a été clôturé par l’approbation du projet du budget 2015 présenté par le directeur général du CNESTEN.