Infrastructure Pétrolière

Des projets de réception et de stockage des produits pétroliers sont en cours de réalisation ou à l’étude. Ces projets contribueront à une meilleure répartition régionale de la distribution et des stocks stratégiques.

  1. DEPOTS DE STOCKAGE DE CARBURANTS :
    • EN COURS DE REALISATION :
      • Réalisation d’un nouveau dépôt de stockage à Jorf Lasfar, de capacité 95.000 m3. Le coût d’investissement est de 190 millions DH; (mise en service prévue fin 2014)
      • Extension de la capacité d’un dépôt de stockage de carburéacteur (+ 8.000 m3) à l’aéroport Mohamed V. Le coût d’investissement est de 30 millions DH ; (mise en service prévue début 2014)

    • PROJETS A L’ETUDE :
      • Extension de la capacité d’un dépôt de stockage au port de Mohammedia (+20 000 m3). Le coût d’investissement est de 30 millions DH;
      • Création d’un nouveau dépôt de stockage à Jorf Lasfar, de capacité 90.000 m3. Le coût d’investissement est de 100 millions DH; (mise en service prévue en 2017)
      • Extension de la capacité d’un dépôt de stockage au port de Jorf lasfar (+150 000 m3). Le coût d’investissement est de 200 millions DH; (mise en service prévue début 2015)
      • Extension de la capacité d’un dépôt de stockage au port de Lâayoune de capacité (+20 000 m3). Le coût d’investissement est de 30 millions DH. (mise en service prévue fin 2014)

  2. CENTRES EMPLISSEURS ET DEPOTS DE STOCKAGE DES GAZ DE PETROLE LIQUEFIES « GPL » EN VRAC (BUTANE ET PROPANE) :
    • EN COURS DE REALISATION :
      • Réalisation d’une 3ème cavité de stockage souterrain de gaz butane, d’une capacité de 80.000 tonnes. Le coût d’investissement est de 355 Millions DH ; (mise en service prévue fin 2013) ;
      • Réalisation d’un terminal de GPL, de capacité 4.230 T, à Tan-Tan. Le coût d’investissement est de 83 millions DH. (mise en service prévue début 2015)

    • PROJETS A L’ETUDE :
      • Réalisation d’un terminal de stockage de butane sous Talus, dans la zone franche de Ksar Al Majaz du port de Tanger Med, de capacité 20 000 m3. Le coût d’investissement est de 185 millions DH. (mise en service prévue début 2017) ;
      • Réalisation d’un centre, de capacité d’emplissage 40.000 T/an, à Fkih Ben Salah. Le coût d’investissement est de 40 millions DH. (mise en service prévue fin 2015) ;

  3. REFORME DU SECTEUR PETROLIER

    La réalisation d’une étude stratégique, à caractère technico-économique, est programmée par la DCC pour l’année 2014, il s’agit de l’étude relative à « L’élaboration d’une nouvelle vision de développement et modernisation du secteur pétrolier et sa réforme».

    L’objectif de l’étude est l’élaboration d’une vision et d’un plan stratégique de développement du secteur aval des produits pétroliers liquides et sa modernisation en impliquant toutes les parties concernées (MEM, opérateurs du secteur, fédérations professionnelles)