ICE (voir International Petroleum Exchange - IPE)
http://www.theice.com
 
International Petroleum Exchange (IPE)
L'IPE (International Petroleum Exchange) est le marché à terme de Londres. Le pétrole brut Brent, le gaz naturel NBP (National Balancing Point) et le gazole y sont cotés. C'est le principal marché d'échange de contrats à terme eu Europe.
En avril 2001 , ICE rachète l'International Petroleum Exchange (IPE), fondé à Londres en 1980 par des acteurs du monde pétrolier et des institutions financières.
Avant le rachat par ICE, les transactions sur le pétrole se faisaient à la fois à la criée et sur une plateforme électronique, alors que sur le gaz naturel, seul un marché électronique a, dès l'origine, été mis en place. Mais l'objectif d'ICE était de remplacer la criée par son propre système. En novembre 2004, les horaires d'ouverture de la criée sur le Brent ont été réduits, pour finalement laisser complètement place à un système de cotation électronique le 7 avril 2005 sur tous les produits.
Les contrats à terme et options proposés concernent le pétrole ( Brent Crude Oil , Gas Oil , WTI Crude Oil , New York Harbour (RBOB) Gasoline , Heating Oil ), le gaz naturel (livrable sur le NBP - National Balancing Point ), l' électricité et les permis d'émission.
En plus des futures , ICE offre la possibilité d'échanger des swaps sur une grande variété de produits (gaz naturel américain, fuels européens....) avec plus ou moins de succès auprès des traders .
 
Interconnexion
Connexion, par une ou plusieurs lignes, entre deux ou plusieurs réseaux.
 
Iode
Elément de numéro atomique 53, dont les isotopes radioactifs sont présents dans les produits des réactions de fission nucléaire, principe qui permet la production de chaleur puis d'électricité dans les centrales nucléaires. Symbole I.
 
Isotope
Cette notion permet de distinguer deux atomes d'un même élément chimique, différant par le nombre de neutrons. Exemple : les isotopes 235 et 238 de l'uranium, qui possèdent des propriétés physiques très différentes au regard notamment de leur capacité à produire de l'énergie par fission nucléaire. L'uranium minier contient environ 0,7% d'U235 et 99,3% d'U238.