Objectifs du Millénaire pour le Développement(OMD-MDG's)
Les Objectifs du Millénaire pour le Développement ( OMD ) sont huit objectifs que les États membres de l' ONU ont convenus d'atteindre d'ici à 2015. La déclaration fut signée en septembre 2000. Les objectifs sont:
  • 1. Réduire l'extrême pauvreté et la faim .
  • 2. Assurer l' éducation primaire pour tous.
  • 3. Promouvoir l'égalité et l'autonomisation des femmes .
  • 4. Réduire la mortalité infantile .
  • 5. Améliorer la santé maternelle.
  • 6. Combattre le VIH / SIDA , le paludisme et d'autres maladies .
  • 7. Assurer un environnement durable.
  • 8. Mettre en place un partenariat mondial pour le développement .
Pour répondre à l'accroissement de la demande en énergie, qui devrait être de 2,5% par an, les pays en développement auront besoin d'investissements annuels d'environ 2 à 2,5 % de leur PNB. Etant donné que les investissements actuels dans le secteur de l'énergie sont de 290 à 430 milliards de dollars par an, il faudra mobiliser de larges investissements nationaux et étrangers.
Des propositions, liées au secteur de l'énergie et qui ont été examinées par le Sommet de Johannesburg en 2002, incluent des mesures pour :
  • Multiplier par quatre le rendement énergétique et le rendement des ressources dans les pays développés d'ici à 2012.
  • Mettre au point et diffuser des technologies utilisant des sources d'énergie renouvelables de façon à augmenter la proportion d'énergie renouvelable dans la production et la consommation d'énergie.
  • Diversifier les sources d'énergie en élaborant des technologies utilisant les combustibles fossiles de façon plus propre et plus efficace et augmenter la proportion des sources d'énergie renouvelables d'au moins 5% dans tous les pays d'ici à 2010.
  • Encourager l'emploi du gaz naturel, en particulier dans les zones urbaines et industrielles, et éliminer la pratique du « gas flaring ».
  • Adopter des politiques qui réduisent les déformations du marché sur le secteur de l'énergie en restructurant les systèmes de taxes et en éliminant les installations dangereuses.
  • Promouvoir la coopération entre les pays consommateurs et producteurs de pétrole afin de réduire les principales fluctuations et instabilités des marchés internationaux.
  • Aider les pays en développement qui dépendent largement du pétrole à diversifier leur économie.
  • Promouvoir les transports en commun et améliorer l'efficacité énergétique.
http://www.un.org/french/millenniumgoals
 
ONE
L'Office nationale de l'électricité (ONE) est un établissement public à caractère industriel et commercial, créé en 1963, il a pour principales missions de :
  • Satisfaire la demande en électricité du pays en énergie électrique dans les meilleures conditions de coût et de qualité de service;
  • Gérer et développer le réseau de transport ;
  • Planifier, intensifier et généraliser l'extension de l'électrification rurale ;
  • Ouvrer pour la promotion et le développement des énergies renouvelables ;
  • Et d'une façon générale, gérer la demande globale d'énergie électrique du Royaume.
Avec 8.929 collaborateurs et plus de 3 580 157 de clients, l'ONE exerce des activités centrées sur les métiers de l'énergie : Production, Transport et Distribution. http://www.one.org.ma
 
OPEP
L'OPEP (Organisation des Pays Exportateurs de Pétrole) est le principal producteur de pétrole (41%) suivi de l'Amérique du Nord (Etats-Unis, Canada et Mexique) 19%. L'OPEP comprend 11 pays : l'Arabie Saoudite, Iran, Iraq, Venezuela, Emirats Arabes Unis, Koweït, Nigeria, Libye, Indonésie, Algérie, Qatar.
La création de l'OPEP résulte du fait que jusque dans les années 1950 - 1970 , les compagnies pétrolières avaient les pleins pouvoirs sur le cours du pétrole et imposaient leurs prix aux pays producteurs. C'est ainsi que les principaux pays producteurs décidèrent de se regrouper de manière à pouvoir influer sur le cours du pétrole. La prise de contrôle de la production de pétrole se fit par une politique de nationalisation .
Étant maîtres de leur production, les pays producteurs peuvent de cette manière influencer le cours du baril de pétrole et ainsi augmenter leurs revenus.
L'OPEP cherche à réguler la production et le prix par un effort coordonné de ses pays membres, notamment en instaurant un système de quotas de production. Les membres constituent donc un cartel de producteurs. Ils se mettent d'accord sur la quantité de pétrole exporté, ce qui influence le prix du marché . En 2008, ses États membres possèdent près de 80 % des réserves estimées de pétrole et fournissent près de 45 % de la production mondiale de pétrole brut. http://www.opec.org