Paraffines
Hydrocarbures aliphatiques saturés, les paraffines sont des résidus du déparaffinage des huiles lubrifiantes; elles présentent une structure cristalline, plus ou moins fine, selon la qualité. leurs principales caractéristiques sont les suivantes: incolores,inodores et translucides, avec un point de fusion supérieur à 45 °C .
 
PCI
C'est l'énergie thermique libérée par la réaction de combustion d'un kilogramme de combustible sous forme de chaleur sensible , à l'exclusion de l'énergie de vaporisation ( chaleur latente ) de l'eau présente en fin de réaction.
 
PCS
C'est l'énergie thermique libérée par la réaction de combustion d'un kilogramme de combustible. Cette énergie comprend la chaleur sensible , mais aussi la chaleur latente de vaporisation de l'eau, généralement produite par la combustion. Cette énergie peut être entièrement récupérée si la vapeur d'eau émise est condensée , c'est-à-dire si toute l'eau vaporisée se retrouve finalement sous forme liquide.
 
PERG
Le Programme d'Electrification Rurale Global (PERG) a été lancé en 1996. Il a nécessité une enveloppe budgétaire de près de 20 milliards de dirhams, et a permis de faire passer le Taux d'Electrification Rurale (TER) de 18% en 1996 à 96% à fin 2008.
Le PERG a fait du Maroc un modèle en matière d'électrification Rurale puisque son expérience en la matière sert d'exemple.
 
Pétrole brut
C'est une huile minérale d'origine naturelle, constituée d'un mélange d'hydrocarbures et d'impuretés associées, soufre par exemple. Elle existe en phase liquide aux conditions normales de température et de pression et ses caractéristiques physiques (densité, viscosité,etc...) sont extrêmement variables. Cette catégorie comprend aussi les condensats extraits des gaz associés ou non associés sur les gisements et les périmètres d'exploitation lorsque ceux-ci sont mélangés au brut commercial.
 
Pétrole lampant
Ce sont des distillats de pétrole raffiné, utilisés dans d'autres secteurs que le transport aérien. Le pétrole lampant distille entre 150 °C et 300°C .
 
Pertes de réseau
Pertes d'énergie électrique qui se produisent dans le réseau considéré, du fait du transport et de la distribution de l'énergie électrique.
 
Pertes de transformation
Différence entre entrée en transformation et sortie de transformation.
Pic pétrolier
Un pic pétrolier désigne le sommet de la courbe qui caractérise la production pétrolière d'un puits ou d'un champ pétrolier ; par extension le « pic pétrolier mondial » (abrégé en Peak Oil en anglais) désigne le moment où la production mondiale de pétrole commencera à décliner du fait de l'épuisement des réserves de pétrole exploitables.
Toutefois les avis divergent fortement sur la date du pic. En effet celle-ci dépend de nombreux facteurs, dont certains ne peuvent être qu'extrapolés (coût de l'énergie, progrès techniques, mise en production des nouveaux gisements),tandis que d'autres sont tenus cachés par certains des acteurs (réserves pétrolières non évaluables du Moyen-Orient ). Les spécialistes les plus optimistes situent le pic pétrolier vers 2020 alors que certains le situaient (en 2008) dans le passé ou dans un avenir très proche : ces derniers font valoir que le déclin des gisements de pétrole conventionnel est plus avancé que ce qui est officiellement annoncé et que la mise en production du pétrole non-conventionnel (sables bitumineux), qui doit prendre le relais du pétrole conventionnel, se fera plus lentement que prévu et portera sur des volumes annuels relativement faibles.
En 2008, un grand nombre de nombreux pays producteurs ont déjà franchi le pic de production. Parmi les principaux on peut citer les États-Unis (1970) (autrefois premier producteur mondial), la Libye (1970), l' Iran ( 1976 ), le Royaume-Uni ( 1999 ), la Norvège ( 2000 ), le Mexique (2005). Début 2008 les seuls pays producteurs importants (parmi les 30 premiers) qui n'ont pas dépassé le pic pétrolier sont l' Arabie Saoudite (controversé), le Koweït (controversé), l'Irak, l'Angola, l'Algérie, et le Kazakhstan.
La production des quatre plus grands gisements de pétrole - Ghawar (Arabie Saoudite), Cantarell (Mexique), Burgan (Koweït) et Daqing (Chine) - serait aujourd'hui entrée en phase de déclin.
 
Pile à combustible
C'est un système qui produit simultanément de l'électricité et de la chaleur à partir d'une réaction chimique entre l'oxygène de l'air et l'hydrogène, combustible qui peut être obtenu à partir de produits pétroliers, gaz naturel, alcool ou autres combustibles. Les piles à combustible ont un excellent rendement électrique et un impact réduit sur l'environnement (absence de nuisances sonores et d'émission de polluants gazeux tels que le monoxyde de carbone ou les oxydes d'azote, les suies et autres particules). La pile à combustible, dont le principe remonte à 1839, a été utilisée dans l'industrie spatiale pour les fusées Apollo et est expérimentée aujourd'hui aussi bien pour le chauffage, que les transports.
 
Plutonium
Élément de numéro atomique 94 dont aucun isotope n'existe dans la nature. Le plutonium 239, isotope fissile, est produit dans les réacteurs nucléaires à partir de l'uranium 238 par absorption d'un neutron. Sa manipulation exige de strictes précautions en raison de sa toxicité chimique et des dangers présentés par ses rayonnements alpha. Symbole Pu.
 
Poste de transformation
Installation électrique dont la fonction est de transférer de l'énergie électrique entre des réseaux de tensions différentes
 
Poste de transformation HT/BT
Poste de transformation entre réseaux haute tension et basse tension.
 
Potentiel énergétique
Ensemble des ressources énergétiques présentes dans la nature sans prendre en considération leurs possibilités techniques ou économiques d'exploitation.
 
Pouvoir calorifique
Le pouvoir calorifique est la quantité de chaleur dégagée par la combustion complète de l'unité de combustible. On distingue le pouvoir calorifique inférieur ( PCI) qui exclut la chaleur dégagée la chaleur de condensation de l'eau supposée restée à l'état de vapeur à l'issue de la combustion et le pouvoir calorifique supérieur (PCS) qui donne le dégagement maximal théorique de la chaleur lors de la combustion, y compris la chaleur de condensation de la vapeur d'eau produite lors de la combustion. En pratique, la différence entre PCS et PCI est de l'ordre de 10% pour le gaz naturel.
 
PPI
Programmation pluriannuelle des investissements de production électrique.
 
Production nette (en KWH ou multiple)
C'est la production mesurée aux bornes de sortie des centrales et s'entend, par conséquent, défalcation faite de la consommation des auxiliaires et des pertes dans les transformateurs principaux de ces centrales.
 
Puissance installée ou nominale (en KW ou KVA)
La "puissance installée ou nominale " est la somme arithmétique des puissances installées ou nominales des machines de même catégorie (par exemple : turbine à vapeur, turbine à gaz).
 
Puissance maximale produite
Maximum constaté, pendant un intervalle de temps déterminé, de la puissance électrique produite par une installation.
 
Puissance minimale
C'est la puissance minimale pendant une période de temps donnée.
 
Puissance minimale technique (minimum technique)
Plus faible puissance à laquelle peut fonctionner l'installation dans des conditions techniques correctes
 
Puissance nette
Puissance électrique mesurée à la sortie de la centrale.
 
Puissance nominale
Puissance maximale en régime continu pour laquelle l'installation est prévue et dimensionnée. La puissance nominale est indiquée dans le procès-verbal des essais, sur la plaque signalétique ou sur le cahier des charges de la construction.
 
Puissance optimale
Puissance avec laquelle une installation a son meilleur rendement.
 
Puits de carbone
Au sens large, un puits de carbone ou puits CO 2 est un réservoir, naturel, ou artificiel de carbone qui absorbe le carbone de l'atmosphère et donc contribue à diminuer la quantité de CO 2 atmosphérique. La taille de ces réservoirs augmente constamment, à l'inverse d'une source de carbone . Les principaux puits étaient les processus biologiques de production de charbon, pétrole, gaz naturels et hydrates de méthane et roches calcaires. Ce sont aujourd'hui les océans et certains milieux végétalisés (forêt en formation).
La séquestration du carbone (ou piégeage , ou emprisonnement du carbone ) désigne les processus extrayant le carbone ou le CO 2 de la biosphère et le stockant dans un puits de carbone.