Uranium
L'uranium se présente à l'état naturel sous la forme d'un mélange comportant trois principaux isotopes :
  • L'uranium 238, fertile dans la proportion de 99,28%.
  • L'uranium 235, fissile dans la proportion de 0,71%.
  • L'uranium 234. L 'uranium 235 est le seul isotope fissile naturel, une qualité qui explique son utilisation comme source d'énergie. Symbole U.
Uranium enrichi
Dans les réacteurs nucléaires de la filière à eau légère (l'eau est le caloporteur, c'est à dire le véhicule de la chaleur vers les turbines qui, entraînées par la vapeur, permettront la production d'électricité), il est nécessaire d'augmenter jusqu'à 2 à 5% la part de l'isotope 235 de l'uranium pour que des réactions en chaîne de fission puissent se produire. On appelle enrichissement, les opérations (physiques ou chimiques selon les procédés) qui permettent de séparer les isotopes de l'uranium pour recueillir un flux enrichi (teneur en isotope U235 supérieure à 0,7%, teneur de l'uranium minier) et un flux appauvri.