Liens Ignorer la navigationCommuniquesDePresse

 MEM_WEBPARTS - wp_btnSections ‭[3]‬

 ​Le Ministère de la Transition Energétique et du Développement Durable org ...

Lire la suite

Agenda

 MEM_WEBPARTS - wp_all_actualites

Energies renouvelables: Le Maroc aspire à renforcer la coopération internationale pour multiplier les investissements (Mme Benali)

04/12/2021 | Enérgies renouvelables

Rome, 04/12/2021 (MAP) -

 Le Maroc aspire à renforcer la coopération internationale pour multiplier les investissements dans le domaine des énergies renouvelables, a affirmé la ministre de la Transition énergétique et du Développement durable, Leila Benali.

Intervenant à distance lors d'un panel sur l’énergie propre, organisé vendredi soir à Rome, dans le cadre de Dialogues MED 2021, Mme Benali a fait savoir que 50 projets d’énergies renouvelables sont déjà en service et plus de 60 projets de différentes tailles sont en cours de développement ou de réalisation en partenariat avec des collaborateurs étrangers.

Le Royaume, qui s’est fixé une vision ambitieuse d’ici 2030, vise à renforcer la coopération régionale et internationale afin d’atteindre les objectifs de développement durable, a souligné la ministre, dans un message vidéo adressé aux participants à ce panel, insistant sur la nécessité de renforcer l’infrastructure pour réussir la transition énergétique escomptée.

"Le retour sur capital investi doit être amélioré, c’est pour cela que nous insistons sur le rôle du secteur privé national et international", a déclaré la ministre.

Les participants à ce panel ont relevé que le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord figurent parmi les régions les plus vulnérables du monde en ce qui concerne le changement climatique. 

En raison de l’augmentation des températures, de l’évolution des régimes de précipitations, du stress hydrique et de l’élévation prévue du niveau de la mer, les conséquences du changement climatique menacent le développement humain et économique de la région, ont-ils averti, soulignant que la lutte contre le réchauffement climatique est cruciale pour assurer la sécurité et la prospérité de la région, changer le modèle de développement économique et entreprendre un effort structuré vers une transition énergétique propre. 

La transition énergétique ouvre d’importantes opportunités de coopération économique et de partenariats dans la zone méditerranéenne élargie, ont souligné les participants, appelant au partage de stratégies, d’efforts et d’expériences via l’établissement de cadres communs de développement et à l’amélioration de la connectivité à travers des infrastructures d’énergie verte.

Dialogues MED 2021 entend à l'ère de la pandémie développer un agenda positif pour la méditerranée en partant du multilatéralisme comme stratégie de résolution des conflits.

Parmi les enjeux au centre du débat figurent les principaux défis sécuritaires, les politiques innovantes de gestion des flux migratoires, le sort des jeunes générations après la pandémie, les principales actions pour accélérer la transition vers une économie verte et durable et la relance du processus de paix au Moyen-Orient.