Liens Ignorer la navigationactualite

 MEM_WEBPARTS - wp_btnSections ‭[2]‬

Condoléance

​     ...

Lire la suite

​Madame Leila Benali, Ministre de la Transition Énergétique et du Développement ...

Lire la suite

Agenda

 MEM_WEBPARTS - wp_all_actualites

Mise en œuvre de l’Infrastructure Gazière du Maroc : le Ministère de la Transition Energétique et du Développement Durable organise un 1er atelier de travail



Rabat, le 31 mai 2024-  Dans le cadre de l'exécution des premières phases du programme d'infrastructure gazière du Royaume du Maroc, le Ministère de la Transition énergétique et du Développement durable a organisé en collaboration avec la Fédération de l'Energie, le 31 mai 2024 à Rabat, un atelier de travail qui a réuni les principaux acteurs du marché du gaz. Cet important atelier présidé par Mme Leila Benali, Ministre de la Transition Energétique et du Développement Durable, a vu la présence de Mme Nadia Fettah, Ministre de l'Economie et des Finances et la participation des représentants des départements ministériels concernés et du secteur privé.

Dans son allocution à l'occasion, Mme Benali a souligné que le Royaume du Maroc a acquis une grande expérience dans le domaine des énergies renouvelables au cours de la dernière décennie. « Aujourd'hui, nous devons accélérer nos investissements dans ce domaine, tout en renforçant le réseau électrique et en investissant davantage dans le stockage et les sources de flexibilité (comme le gaz naturel). Le Maroc veut adopter une approche pragmatique pour atteindre l'objectif de plus de 52 % d'énergies renouvelables d'ici 2030 et encourager les carburants à faible teneur en carbone », a-t-elle ajouté.

Cet événement a constitué une opportunité pour réunir les différents intervenants pour discuter du marché du gaz marocain, dans le cadre d'une approche pragmatique, à travers la fédération des acteurs nationaux et internationaux, institutionnels et privés, afin de mettre en place un système énergétique plus souple et plus résilient et de préparer l'économie de l'hydrogène et faire émerger le marché du gaz naturel du Maroc.

A rappeler qu'un protocole d'accord stratégique a été signé le 26 mars 2024 entre le Ministère de l'Intérieur, le Ministère de l'Economie et des Finances, le Ministère de l'Equipement et de l'Eau et le Ministère de la Transition Energétique et du Développement Durable pour le lancement de la feuille de route de l'infrastructure gazière. Ce protocole associe également cinq organismes et sociétés publics, à savoir : l'Agence Nationale des Ports « ANP », l'Office National de l'Electricité et de l'Eau Potable « ONEE », l'Office National des Hydrocarbures et des Mines « ONHYM », la société Nador West Med S.A. « NWM », ainsi que la Société Nationale des Autoroutes du Maroc « ADM ».

Le programme de développement durable des infrastructures gazières, qui s'étendra sur plusieurs années, vise à doter le Royaume de plusieurs points d'entrée pour l'importation de gaz naturel liquéfié (GNL), ainsi que d'infrastructures de stockage et de transport du gaz naturel. Il s'inscrit dans la continuité de l'engagement constant du Royaume du Maroc en faveur de la consolidation de sa souveraineté énergétique, la décarbonation de son économie et la connectivité dans les marchés régionaux et mondiaux. Il vise à renforcer la coordination des pouvoirs publics en vue de la mise en œuvre accélérée d'un programme de développement d'infrastructures gazières durables.

Ce programme devra renforcer, à terme, l'accélération du développement des énergies renouvelables, le déploiement de l'offre Maroc pour les nouvelles filières de l'hydrogène vert et de ses dérivés, et le développement du projet du gazoduc Afrique-Atlantique.