Liens Ignorer la navigationactualite

 MEM_WEBPARTS - wp_all_actualites

M. RABBAH affirme à Abu Dhabi que le Maroc adopte une politique ambitieuse de lutte contre les changements climatiques



Dans le cadre de sa participation à la conférence annuelle de l'IRENA, Monsieur Aziz RABBAH, Ministre de l'Energie, des Mines et de l'Environnement a insisté dans son mot lors de la conférence relative à l'investissement dans les énergies renouvelables que les pays en développement et les pays émergents comme le Maroc, aspirent à la transition de simples producteurs d'électricité à partir des énergies renouvelables et le développement de l'efficacité énergétique à des partenaires de pays disposant d'industrie énergétique et des grandes sociétés internationales en la matière. Ainsi, il est indispensable d'impliquer la Recherche Scientifique et la création de l'industrie des équipements énergétiques en partenariat avec les pays en développement, et c'est le chemin qu'a emprunté le Maroc et où il a réalisé des avancées importantes.

M. RABBAH a souligné que le Maroc s'est fixé un objectif clair de réduire les émissions de gaz à effet de serre à 42% d'ici 2030, grâce à des initiatives efficaces et concrètes qui concernent divers secteurs économiques. Il a noté que le défi auquel sont confrontés les pays en développement, comme le Maroc, réside dans la définition de stratégies de développement sobre en carbone par la transformation du secteur de l'énergie, notant que la limitation des gaz à effet de serre dépend principalement du développement à grande échelle des énergies renouvelables et de la promotion de l'efficacité énergétique.

M. RABBAH a indiqué que les programmes que le Maroc a entrepris dans le cadre de la stratégie énergétique nationale, ont connu des progrès qualitatifs en termes de réalisations, grâce à l'expérience acquise par le Royaume et au grand intérêt manifesté par les acteurs internationaux pour ces programmes.

M. le Ministre a souligné également que les mesures prises ont permis l'exploitation de la totalité de la composante solaire "Noor Ouarzazate" d'une capacité de production de 580 mégawatts, notant que cette dynamique est actuellement suivie par le développement de nombreux projets d'énergie solaire basés sur diverses options technologiques et solutions innovantes.

En ce qui concerne l'énergie éolienne, M. RABBAH a souligné que la mise en œuvre des programmes approuvés dans le cadre de la stratégie énergétique nationale a permis la production d'une capacité énergétique supérieure à 1220 mégawatts alors que 870 mégawatts supplémentaires étaient en cours. En ce qui concerne l'énergie hydroélectrique, le Royaume produit de l'énergie électrique d'une capacité de 1770 mégawatts, dont 460 mégawatts sont transmis par pompage d'énergie, tandis que 600 mégawatts sont en cours.

Le système institutionnel pour l'énergie a également été réhabilité, conformément à l'ambition du Maroc en matière d'énergies renouvelables, et cette contribution des énergies propres au paquet national a été portée à 52% d'ici 2030.